Shrturl. La machine a fakes

Shrturl est un outil du web inclassable. Il permet de réaliser en un tour de mains des fakes de pages web.

Le fake qui vient de l’anglais : faux désigne globalement quelque chose de faux, de truqué. Shrturl est une machine redoutable pour réaliser des fakes de pages Web. Il allie virtuosité technique et effets pédagogiques. Outre le côté amusant de ce genre d’outils il démontre par l’exemple que tout ce qui circule sur Internet n’est pas vrai et qu’il faut toujours vérifier l’information deux fois plutôt qu’une. Sur le net, trois fois plutôt que deux…

Shrturl est une sorte d’ovni sur le net qui annonce la couleur sur sa page d’accueil avec une tête rigolarde d’un pinocchio au long nez et cette phrase quelque peu prétentieuse ” Faking the net since 1942″. :)

Shrturl n’en est pas moins étonnant par sa virtuosité technique. Il suffit de lui indiquer l’adresse url d’une page Web et de lancer la machine a fakes. Shrturl va charger la page et vous permettre d’en changer le contenu à la volée. C’est vraiment bluffant. Vous pouvez changer le texte mais aussi remplacer  les images figurant sur la page web originale par les vôtres.

Kakes pages web

Ainsi avec un peu d’imagination et aussi un peu d’humour, vous pourrez créer en quelques secondes des articles complètement faux avec toutes les apparences du vrai sur un site web prestigieux. Une fois votre vrai faux chez d’oeuvre terminé, il ne vous reste plus qu’a le sauvegarder. Le service vous fournira automatiquement deux Urls. L’une est générée à partir du domaine shrturl.co et sera facilement détectable par un internaute un peu averti. L’autre lien, plus malin, utilise bit.ly et rendra l’identification plus difficile.

Il ne vous reste plus qu’a partager la page web modifiée à votre sauce par email ou sur les réseaux sociaux. La supercherie ne fera pas long feu mais devrait surprendre plus d’un de vos lecteurs. Shrturl est d’un usage simplissime, le service propose même un dropplet à installer sur votre navigateur pour changer à la volée la page web que vous visitez. Uniquement pour s’amuser bien sûr...

Lien: Shrturl

2 Responses to “Shrturl. La machine a fakes”

  1. il y avait bo lt qui faisait dans le genre pour modifier les blocs et qui avait évolué avant de disparaitre

  2. Visiblement, le site a été arrêté par son propriétaire. Cf la page d’accueil où il explique pourquoi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>