Blab. Outil de tchat vidéo pour groupes

Blab est une sorte de Periscope ou de Merkaat pour groupes.

Un drôle d’outil qui commence à faire le buzz et qui n’est pas sans rappeler les désormais incontournables Periscope ou Merkaat. D’ailleurs les premiers utilisateurs de Blab sont, pour la plupart d’entre eux, déjà très actifs sur l’une ou l’autre des plateformes de streaming.

Blab surfe sur la mode actuelle autour des applications de streaming vidéo. Sur Blab, quatre personnes peuvent tchatter simultanément en direct et en vidéo. Des spectateurs peuvent regarder mais aussi commenter en direct via une messagerie la discussion vidéo. Ils peuvent  par ailleurs être invités à prendre une des quatre places du tchat vidéo par le créateur de la discussion.

tchat blab

La discussion est démultiplié en réalité. Il y a tout d’abord le direct avec les quatre participants en vidéo. A droite de cette mosaïque, les spectateurs peuvent dialoguer via un tchat texte et à gauche c’est via Twitter que les spectateurs ou participants peuvent dialoguer. Trois niveaux de discussion qui se marient plutôt bien et permettent de nombreuses interactions.

Blab est bourré de petites trouvailles. On s’inscrit avec ses identifiants Twitter. Ainsi lorsque quelqu’un cliquera sur votre nom sur Blab, il accédera à votre carte de visite sur Twitter et votre historique sur Blab.

Profil blab

Une fois inscrit, on peut créer son premier Blab en lui donnant un titre et en invitant de un à trois participants Le Blab peut démarrer instantanément ou être programmé à une heure ultérieure pour vous permettre d’en faire la promotion par mail ou sur les réseaux sociaux.

Le créateur du Blab joue le rôle de modérateur, il peut inviter ou expulser qui il veut des quatre places de l’échange. Il peut aussi décider d’enregistrer la conversation pour en permettre la rediffusion ultérieure ou la faire disparaitre dés la fin du direct.

Comme sur Periscope, les spectateurs peuvent liker ou applaudir un des intervenants en cliquant de manière répété sur son image. Le spectateur peut aussi s’il le souhaite couper le son de l’un des quatre intervenants. Pratique.

Blab est encore en phase beta mais fonctionne très bien techniquement. Les usages d’un tel outil ne sont pas encore bien définis mais les possibilités offertes sont nombreuses et restent sans doute à imaginer. Du simple échange entre amis à un débat politique public entre des candidats à une élection en passant par un multiplex en direct d’un évènement couvert par plusieurs correspondants.

Pour l’heure Blab fonctionne sur votre navigateur et propose une appli iOs pour votre mobile ou tablette. La version Android devrait suivre rapidement. Le service est gratuit.

Lien: Blab

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *